Menu Fermer

L’IA génératrice de textes : meilleure que l’humain ?

IA génératrice de texte

La machine est-elle en train de remplacer l’Homme ? Vivons-nous aujourd’hui un scénario de science-fiction que l’on croyait impossible ? Les technologies n’ont de cesse d’évoluer, dans le but de faciliter notre quotidien. 
Chaque jour, de nouvelles découvertes pointent le bout de leur nez. Certaines personnes sont optimistes et qualifient ces avancées de véritables progrès. D’autres, en revanche, les perçoivent comme de potentielles menaces pour l’avenir de l’humanité. Surtout en ce qui concerne le milieu du travail. Et les métiers du web n’y échappent pas : la rédaction de textes peut désormais être entreprise par l’Intelligence Artificielle. 
Comment un programme informatique peut-il générer du contenu ? Est-il aussi efficace qu’un rédacteur web en chair et en os ? Voici quelques éléments de réponse.

Qu’est-ce qu’un générateur de textes ?

Un générateur de textes automatisé est un système informatique qui produit du contenu, en s’aidant de différents algorithmes conditionnés. Le plus célèbre se nomme « GPT-3 » de la société OpenAI fondée par Elon Musk en 2015.
Le programme GPT-3 a accumulé une quantité phénoménale d’informations présentes sur le web et de livres numérisés. Les thématiques sont diversifiées, allant des célèbres pages Wikipédia, aux recettes de cuisine en passant par des manuels de science-fiction. 

Comment fonctionne-t-il ?

Le principe est simple : il suffit de taper les prémices d’un texte, ou quelques mots-clés, et le réseau neuronal se chargera du reste en croisant les données formatées dans sa mémoire numérique. Le résultat est souvent bluffant, puisque la machine paraît capable de compléter une suite de mots de façon cohérente et intelligible. Plus d’angoisses liées au syndrome de la page blanche !

Quels sont les avantages de recourir au générateur de textes ?

Le rédacteur IA permet de créer du contenu unique rapidement. De plus, les textes peuvent être optimisés pour le référencement naturel. Plus besoin d’engager des spécialistes en SEO pour monter un site en tête
des moteurs de recherche.
Un propriétaire de site qui souhaite lancer son activité en ligne et fidéliser ses visiteurs y gagne ainsi en temps et en argent.
La tableau paraît idyllique… mais existe-t-il des failles à l’Intelligence Artificielle ?

Les limites de l’IA génératrice de textes

Si les générateurs de contenus automatiques présentent de nombreux avantages en rédaction web, il est important de mettre l’accent sur ses points négatifs.

Robot

Le manque d’émotivité de l’IA

Un logiciel, aussi performant et intelligent soit-il, ne sera jamais capable de ressentir l’once d’une émotion. Les IA ne sont également pas en mesure d’en produire chez le lecteur. Ils se contentent simplement de faire le rapprochement entre les mots qu’ils lui sont adressés, et ce qu’ils détiennent comme informations dans leurs bases de données. Aucune compréhension fine du langage ni aucune subtilité ne sont possibles. Il en va de même pour la cohérence du contenu, ainsi que pour le bon sens.

COMMANDER UN TEXTE

Des textes pas toujours fiables

Un autre problème qui se pose trouve ses origines dans la même ressource qui fait sa force : Internet. Les logiciels de l’IA se nourrissent de milliards de contenus exposés sur la toile. Or, il existe des sites internet douteux et des fake news à profusion. L’IA ne sait pas faire la différence entre les infos et les infox. Il se peut donc qu’elle rédige des lignes d’écriture fausses.

Des textes parfois immoraux

Il arrive que l’on trouve sur la toile des commentaires sexistes, racistes ou homophobes. C’est pourquoi, lorsque l’on suggère au générateur des mots-clés tel que « femme » ou « noir », il se peut que le logiciel propose des remarques à la moralité très douteuse. Certaines de ces technologies sont déjà en ligne. Faites-vous votre propre opinion en la testant dès maintenant sur Inferkit et ai-writer.

L’intelligence artificielle est une véritable révolution en matière de rédaction. Elle contribue à faciliter grandement le travail humain. Elle est très forte pour synthétiser du contenu factuel. Toutefois, elle ne possède pas les capacités de ressentir, de raisonner ou de réagir avec des émotions qui sont propres à l’Homme.
Autre point négatif : malgré qu’elle démontre des facultés exceptionnelles, elle pourrait devenir une arme dangereuse de propagande si elle était au service de personnes malhonnêtes. Pour toutes ces raisons, nous pouvons être rassurés : la machine n’est pas prête (pour l’instant) de remplacer l’Homme.
 
COMMANDER UN TEXTE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *