Menu Fermer

Répondre à : Commande 56

Accueil Forums Commandes Commande 56 Répondre à : Commande 56

#1555
Lookman75
Maître des clés

Le comparatif des maisons de repos pour la Suisse. Trouver la meilleure maison de repos infirmiers près de chez vous-avec les prix et les évaluations

La maison de repos est un établissement (public ou privé) de santé spécialisée dans la gestion de la convalescence ou des pathologies. Elle accueille des personnes qui ont besoin d’une bonne période de récupération à la suite d’une maladie. Il peut s’agir des patients ayant subi une opération chirurgicale ou des soins de moyenne durée. L’objectif est de veiller à leur bon rétablissement. Ce type d’institut connaît une forte expansion en Europe et la Suisse ne s’inscrit pas en marge de cette dynamique. Cette réalité impose aux potentiels clients de ces structures de comparer les services qui leur sont proposés. Cet exercice permet de souscrire à des offres en rapport avec les attentes et les moyens de chacun. Ce travail peut s’avérer fastidieux au vu des milliers d’informations parfois fantaisistes que l’on retrouve sur Internet à ce propos. Il arrive d’ailleurs très souvent que le concept de maison de repos soit maladroitement assimilé à celui de maison de retraite.
Pour vous simplifier la tâche, notre plateforme de comparaison vous offre le moyen idéal pour opérer le bon choix. Avec cet outil, vous disposez d’un comparateur spécialisé pour vous guider dans la prise de décision. Pas besoin d’être un expert des questions de santé pour analyser les différentes prestations proposées et savamment enrobées dans des messages publicitaires. En quelques clics, la fonction filtrage sur notre portail vous aidera à trouver rapidement les meilleures adresses dans chaque région du pays. Les avis et les notes d’utilisateurs de nos abonnés vous seront également d’une grande utilité.
L’originalité de ce comparateur repose sur une démarche analytique qui se veut à la fois informative et formative. Dans un premier temps, il étudie les prix pour vous présenter les plus attrayants. Ensuite, il procède à l’évaluation de la qualité des services et suggère des conseils en vue d’une sélection avisée. Le niveau de précision des rapports d’analyses vous donnera une meilleure appréhension des maisons de repos dans chaque canton.

Que fait une maison de repos

Une maison de repos est un lieu de repos et de soins. Une entreprise à mi-parcours entre le domicile et l’hôpital. Si les prestations fournies par cette structure concernent principalement les seniors (personnes âgées de plus de 60 ans), elles peuvent également s’étendre aux plus jeunes, voir aux enfants. Au regard des commodités que ce centre réserve à sa clientèle, il est
couramment appelé maison de suite ou établissement de soins de suite et de réadaptation. Sa principale mission est de permettre aux patients de recouvrer rapidement leur autonomie après une hospitalisation ou en cas de traitement de longue durée.
Dans la mesure où cet établissement assure la continuité de la prise en charge médicale après l’hôpital ou le domicile, il doit être doté d’équipements adéquats et d’un personnel qualifié. Les médecins et les infirmiers qui y travaillent veillent avec plaisir à la dispensation d’un ensemble de soins favorisant un prompt rétablissement.
Par ailleurs, il est important de relever qu’il existe différents types de maisons de repos, ceci, en fonction du type de pathologies. Généralement, chaque institution est spécialisée dans un domaine précis. Dans ce contexte, il n’est pas toujours facile de savoir vers quelle unité se tourner. N’ayez aucune crainte, notre comparateur vous aidera à vous situer.

Les services les plus sollicités auprès des maisons de repos infirmiers

Parmi les services les plus sollicités auprès de ce type d’institution, on retrouve : la rééducation et réadaptation ; le handicap ; la psychiatrie et le service fin de vie.
Les centres de rééducation prennent en charge les pathologies telles que l’orthopédie, la rhumatologie, la traumatologie, la neurologie et autres pathologies. La finalité est de faciliter la réinsertion du patient dans son environnement social, familial et professionnel.
La réadaptation est assurée par les maisons de convalescence. Elle s’effectue à la suite ou dans le cadre des pathologies suivantes : cancérologie, neurologie, rééducation fonctionnelle, affection chirurgicale. Les soins peuvent intégrer le traitement du diabète, de l’obésité, Alzheimer et d’autres maladies connexes.
En ce qui concerne le handicap, les maisons d’accueil spécialisées (MAS) sont compétentes pour encadrer les personnes handicapées ou polyhandicapées. Sur ce plan, l’équipe médicale spécialisée a pour mission d’apporter une assistance constante dans la vie quotidienne des patients. Ceci comprend : le maternage et nursing ; les activités d’éveil ; les soins médicaux et paramédicaux.
Dans le domaine de psychiatrie, les maisons de repos psychiatriques s’occupent des personnes atteintes de dépression, d’addiction, de troubles alimentaires ou de psychoses.
Le service fin de vie est le domaine réservé des unités de soins palliatifs. Il accompagne dans la dignité les personnes atteintes d’une maladie grave en phase terminale. Le personnel médical a pour mission d’apaiser les souffrances psychiques et de soutenir les familles ou des proches des patients.
De manière globale, en plus des soins d’hygiène et médicaux, ces établissements ont l’obligation de fournir un logement (chambre individuelle ou non) confortable et des repas à leurs hôtes.

Qui peut servir dans les des maisons de repos infirmiers

Dans les maisons de repos, plusieurs corps de métiers conjuguent ensemble leurs efforts pour soutenir les patients dans les moments délicats qu’ils traversent. Sans être exhaustif, l’on peut citer les administrateurs d’hôpitaux, les auxiliaires ou d’assistants de vie, les aides-soignants, les médecins, les infirmiers, les psychomotriciens, les ergothérapeutes, les diététiciens, les cuisiniers etc.
L’auxiliaire ou l’assistante de vie est d’une aide indispensable pour les personnes âgées et handicapées. Son rôle consiste à veiller au confort des résidents. L’aide-soignant(e) administre les premiers soins et assure l’hygiène des pensionnaires au quotidien. Le cuisinier est la personne chargée de préparer soigneusement les plats des patients. L’accès à ces professions est possible à travers une formation professionnelle de près de 6 mois dans les domaines de l’hôtellerie et de la restauration ou dans les écoles des aides-soignants.
Les médecins doivent être titulaires d’un doctorat en médecine plus un diplôme supérieur en gériatrie. Le métier d’infirmier quant à lui est subordonné à l’obtention d’un diplôme d’Etat d’infirmier. Le diététicien devra justifier au minimum d’un BTS en diététique ou DUT de génie biologique. L’ergothérapeute et le psychomotricien reçoivent des diplômes d’Etat après avoir suivi des formations de 3 ans. En Suisse, cela se fait dans des grandes écoles spécialisées. Les postes administratifs requièrent un diplôme de l’enseignement supérieur universitaire ou non-universitaire et une formation complémentaire spécifique en gestion hospitalière.